Un père pour tous

picture-montfort-causeur-20170915-350x233Schiappa et la PMA : le stade ultime d’un féminisme dépassé

Les questions posées par ses partisans sont les suivantes : pourquoi une femme mariée à un homme pourrait-elle avoir recours à la PMA en cas de problème médical, alors qu’une femme mariée à une autre femme ne le pourrait pas ? Pourquoi une femme vivant avec un homme pourrait-elle y avoir accès, alors qu’une femme seule en serait privée ? Puisque les gamètes mâles sont sur le marché, elles devraient être accessibles à toutes : au nom de quoi refuser la PMA aux femmes qui le demandent quelle que soit leur situation, alors que les progrès de la médecine la rendent possible ? Ces questions oublient un principe fondateur de nos sociétés, et de toutes les sociétés humaines : l’enfant est le fruit d’un homme et d’une femme.

Lire l’intégralité de l’article……..

Source : Elizabeth MONTFORT, présidente du pôle Famille et Société de l’Institut Thomas More. Site Institut Thomas More

Publicités