DISCRIMINATIONS LGBT – PHOBES À L’ÉCOLE ÉTAT DES LIEUX ET RECOMMANDATIONS

Remise du rapport Teychenné au ministre de l'éducationCe rapport officiel, rédigé par Michel Teychenné, rendu à Monsieur Peillon,  ministre de l’éducation nationale, en juin 2013, sous couvert de lutte contre l’homophobie et de ses prétendues conséquences (suicide…), est en train de tenter de légitimer l’éducation au gender dans les écoles. Le rapport est téléchargeable dans cet article.

Le rapport s’ouvre au préalable sur une série de définitions issues des travaux du Conseil de l’Europe de 2007.
Ainsi trouve-t-on :
« Identité de genre : désigne l’expérience intime et personnelle de son genre profondément vécue par chacun, qu’elle corresponde ou non au sexe assigné à la naissance »

D’ores et déjà, on voit donc que le rapport se fonde sur une définition issue des thèses les plus radicales de la théorie du genre : le sexe biologique est découplé du genre considéré comme un construit social.

L’état des lieux réalisé par Monsieur Teychenné se fonde notamment sur les chiffres fournis par l’association SOS homophobie, qui le conduisent à conclure que « en moyenne, au moins deux élèves par classe » seraient concernés par des violences ou discriminations du fait de leur orientation sexuelle .

Ce   Rapport Teychenne téléchargeable ici est, depuis son initiation en octobre 2012, orienté : seuls les acteurs de la lutte contre les LGBT-phobies à l’école ont été entendus.

Visiter :

Publicités