Un père pour tous

picture-montfort-causeur-20170915-350x233Schiappa et la PMA : le stade ultime d’un féminisme dépassé

Les questions posées par ses partisans sont les suivantes : pourquoi une femme mariée à un homme pourrait-elle avoir recours à la PMA en cas de problème médical, alors qu’une femme mariée à une autre femme ne le pourrait pas ? Pourquoi une femme vivant avec un homme pourrait-elle y avoir accès, alors qu’une femme seule en serait privée ? Puisque les gamètes mâles sont sur le marché, elles devraient être accessibles à toutes : au nom de quoi refuser la PMA aux femmes qui le demandent quelle que soit leur situation, alors que les progrès de la médecine la rendent possible ? Ces questions oublient un principe fondateur de nos sociétés, et de toutes les sociétés humaines : l’enfant est le fruit d’un homme et d’une femme.

Lire l’intégralité de l’article……..

Source : Elizabeth MONTFORT, présidente du pôle Famille et Société de l’Institut Thomas More. Site Institut Thomas More

Publicités

François-Xavier Bellamy: «PMA pour toutes, dernière frontière avant le transhumanisme»

https://i0.wp.com/iatranshumanisme.com/wp-content/uploads/2015/06/transhumanism_a_i__by_guru_isaac-d6xqj6x.jpg?fit=991%2C720&ssl=1&resize=350%2C200FIGAROVOX/TRIBUNE – L’ouverture de la PMA pour toutes les femmes a été annoncée par le gouvernement. Pour François-Xavier Bellamy, une telle décision serait un dévoiement de la médecine et constituerait le point de bascule vers le transhumanisme…

Source : François-Xavier Bellamy: «PMA pour toutes, dernière frontière avant le transhumanisme»

NON à la PMA pour toutes et la GPA pour tous !

Nous avons cru à la volonté du Président de la République d’apaiser les relations et de ne pas diviser le peuple français. Face aux dernières annonces du gouvernement de mettre en œuvre la PMA pour toutes nous devons nous préparer à manifester à nouveau.

Vérifiez vos drapeaux, T-shirts et sweat-shirts, bonnets, sacs-à-dos, sifflets….

La raison de  cette démarche est rappelée avec l’affichage du tract d’avril 2013, sur cette même page d’accueil du site.
Un enfant ne s'achète ni ne se donne